En dépit des étoiles - Michel Quint ****

Un livre de Michel Quint ne se refuse pas (surtout si Libfly me le propose en avant-première grâce à un partenariat avec les éditions Héloïse d'Ormesson) et ceci pour deux raisons :
1) j'aime bien sa plume même si je trouve un défaut de consistance dans les deux romans lus de lui (Effroyables jardins et Les amants de Francfort),
2) Michel et moi avons partagé un même lieu professionnel alors forcément, je m'intéresse à sa carrière littéraire.
Un nouvel opus au titre d'enfer (issu d'une citation de Robert Desnos), une couverture qui invite au voyage, une intrigue menée tambour battant : une petite croisière sur la Deûle vous dirait ?
Lisa Arnoux, éternelle étudiante, recherche son frère disparu depuis deux jours. Malgré la prévenance policière considérant qu'un sportif majeur, tout futur espoir qu'il incarne, est libre de ses mouvements, la midinette n'en mène pas large, s'entête et placarde des affichettes à l'effigie de son frangin Sébastien. Elle rencontre à l'occasion un agent immobilier, Jules Gileron, accessoirement narrateur lillois à l’œdipe passablement comprimé : Jules travaille pour l'Immobilière du Lys, entreprise détenue par un trio muy caliente, Maman Mado un chouïa castratrice, l'oncle Martial et sa femme Irène trop présents. Ce duo d'enquêteurs, soutenu par l'avocate Emma, cousine germaine de Jules,  fouille dans le passé du footballeur, s'immisce dans le monde de la nuit où l'abandon des corps suit celui des consciences, parcourt les bars et s'y attable, côtoie l'univers des prostituées et leur ange gardien miséricordieux, Monsieur Dimanche, ancien concierge loufoque de friches industrielles et quelque peu sonné. Très vite, une nouvelle tombe vogue : un individu vient d'être repêché dans la Deûle. Et ce n'est qu'un début.

Des personnages davantage fouillés et en évolution constante (Jules s'émancipe au contact de l'aimable Lisa, prend confiance et fait preuve d'initiatives ; l'hypnotique Emma bisexuelle assumée qui envoie valdinguer ce beau monde bourré de secrets non assumés ; l’hurluberlu lunaire Monsieur Dimanche aux réactions quelque peu surprenantes), une intrigue policière à la logique infaillible, une trame qui respire Lille par le phrasé écorché et aspiré propre à celui des gens du Nord, un plan magnifique de la capitale des Flandres qui mérite bien une visite (juste pour redécouvrir les lieux de Jules et Lisa), des thèmes mieux campés et instruits :  Michel Quint ne tombe jamais dans la facilité, s'est donné des objectifs qu'il atteint parfaitement. Pas d'happy end, pas de morale moralisante (je me comprends), un hommage aux familles de disparus qui vivent dans le doute sans deuil possible, l'inspiration notable de faits divers qui ont marqué l'actualité : les quatre jeunes noyés à Lille entre novembre 2010 et septembre 2011, l'affaire Dupont de Ligonnès à Nantes etc. 
L'histoire loin d'être gaie et le rythme imposé rendent la lecture happante. L'image du clown incarné par Monsieur Dimanche paraît davantage en retrait, comme si Michel Quint n'éprouvait plus ce besoin d'édulcorer son écrit avec ce risque de dispersion.
En dépit des étoiles : un très bon policier reçu avant Noël (j'ai vraiment beaucoup de chance).  

PartnersUn immense merci aux éditions Héloïse d'Ormesson et au site Libfly.com pour ce beau roman envoyé contre critique. Liliba l'a reçu également et nous avons décidé de publier nos avis en LC. Lundi 21 janvier, Lili et moi sommes conviées à une rencontre avec l'auteur. Quand je vous dit que nous sommes chouchoutées ! Voici la rencontre en photos et en vidéos

Rentrée littéraire janvier 2013

avis : Liliba

et un de plus pour les challenges de Lystig (Lille), de Sharon et de Liliba

28 commentaires:

  1. Réponses
    1. et dire qu'hier soir à la même heure, il n'était toujours pas pondu : rappelle-toi, tes mails courroucés !

      Supprimer
  2. Je viens de lire le billet de Liliba, vous êtes donc toutes deux emballées. Je le note bien sûr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement j'ai vraiment aimé ce livre et le **** est mérité.

      Supprimer
  3. Un livre en avant-première, un passage à la radio... Tu deviens une star incontournable de la blogo avec Liliba ! ;) Plus sérieusement, tu as bien de la chance. Le genre policier ne m'attire pas, mais la couverture et le titre beaucoup en revanche. Deux très bons choix éditoriaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je ne serai jamais au Top niveau de ma Lili ! Oui, j'ai beaucoup de chance de rencontrer des personnes attachantes qui me font partager de chouettes moments littéraires. Bisous.

      Supprimer
  4. Comment résister à un avis aussi enthousiaste ! Je note, forcément^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jérôme, tu es en train de noter un polar, es-tu sûr que tout va bien ? Bises (et merci de ta confiance !)

      Supprimer
  5. Merci de m'alerter sur la publication de ce livre. J'ai beaucoup aimé Effroyables jardins et je lirai celui-ci.
    Bonne soirée et à très bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne soirée, Bonheur du Jour et bonne lecture aussi.

      Supprimer
  6. un des mes auteurs fétiches...et pourtant, je n'ai plus rien lu de lui depuis 2-3 ans. Tu m'y fait penser, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une grande nouvelle pour moi, je ne te savais pas fan absolue de Michel. Bien, bien... Bises

      Supprimer
  7. Je ne connais cet auteur que de nom. Il m'en reste beaucoup à découvrir!
    Bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
  8. Oh, pas vraiment tentée malgré ta belle plume.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci, Anis et je regrette de ne pas avoir été suffisamment convaincante. Flûte, alors ? Quel dommage que Michel ne s'appelle pas Geneviève !

      Supprimer
  9. Grâce à Libfly, j'ai découvert Michel Quint et.... je suis devenue fan. Je vais donc acheter ce bouquin que j'avais déjà repéré.
    Vous avez bien de la chance de le rencontrer, j'espère que nous aurons un petit compte-rendu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais essayer, je dis bien essayer car j'ai pas mal de boulot à gérer côté professionnel. Lili va nous écrire une chouette note sur son blog, j'en suis sûre.

      Supprimer
  10. J'ai des livres en retard de cet auteur, mais tout ce que j'ai lu m'a au minimum intéressée ! Et je l'aime bien comme homme aussi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'homme est vraiment sympa, je l'aime beaucoup, j'aime le rencontrer et discuter avec lui de littérature, la sienne et celle des autres. Bises aussi.

      Supprimer
  11. Chouchutée, passages à la radio, livres en avant-première.. mais où vas- tu t'arrêter ? Suspense.... :)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je pense que mon futur proche sera calme, à part lundi. Bises ma belle.

      Supprimer
  12. Je sais que ton lundi va être animé ! J'ai hâte que tu me racontes :)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. avec la neige, j'imagine : bon si j'ai trop froid, je raccourcis la ballade. Bises

      Supprimer
  13. Encore un auteur que je n'ai pas lu... ce roman-ci me paraît bien sombre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est sombre mais la noirceur ne m'a pas oppressée et surtout le héros évolue en bien. Bises

      Supprimer